Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-07-06T12:33:00+02:00

Les Violons du Roi - Jean Diwo

Publié par Pops

http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/90/92/20025110.jpg

 

résumé2

 

Voici le roman d'une poignée d'artisans de génie installés à Crémone, dont Antonio Stradivari, le plus grand luthier de tous les temps, qui achève de transformer le violon vulgaire et grinçant des ménétriers en instrument royal. Durant plus de soixante ans, l'atelier de Stradivari livre aux rois et aux princes des violons aux sons et aux vernis magiques, jamais égalés depuis. Dans le roman de Jean Diwo, la musique baroque fait vibrer les chapelles, les salles de concerts, et se mêle intimement à l'histoire des luthiers . A Rome, Corelli fait pleurer la reine Christine de Suède en jouant de son stradivarius et le révérend Antonio Vivaldi entraîne Venise dans le tourbillon de ses "Quatre saisons". Le "Prêtre roux", s'il ne dit pas la messe, dirige de son archet enchanté l'école de musique des jeunes filles de la Pietà et trimbale à travers les cours d'Europe, et jusqu'au Vatican, sa cohorte de nonnettes musiciennes et chanteuses. Ainsi, pris par la magie du violon, artisans et grands seigneurs, jeunes femmes espiègles et mères de famille austères, apprentis et virtuoses vivent, aiment et meurent dans une Italie à la fois rayonnante et déchirée.

 

mon avis2

 

C'est le premier livre de cet auteur que je lis, et bien que je lui ai trouvé plusieurs points positifs, je ne sais pas si j'en lirai d'autres.

 

Du côté des points positifs, on se doit de souligner la plume légère de l'auteur, qui arrive à nous emporter très facilement dans son univers, de l'atelier des luthiers aux palais vénitiens. Une jolie promenade dans l'Italie des XVIIe et XVIIIe siècles, où l'on croise beaucoup de personnages célèbres : Antonio Stradivarius, Antonio Vivaldi, la reine Christine de Suède et bien d'autres. Le côté découverte du métier des luthiers est passionnant.

 

Mais, car il y a un mais (même plusieurs !), que c'est long !!! Ce roman comporte beaucoup de longueurs, il n'y a quasiment pas d'action ! De plus, les nombreux termes italiens pourraient rebuter pas mal de lecteurs. Aussi, une multitude de personnages, qui parfois portent le même nom quand il s'agit de membres de la même famille, fait qu'il y a de quoi s'y perdre ! J'ai eu aussi l'impression que l'on passait souvent du coq à l'âne : j'ai trouvé l'histoire décousue et peu palpitante.

 

Reste le plaisir d'en avoir découvert plus sur Stradivarius et Vivaldi, deux artistes que j'apprécie particulièrement.

 

Bref, une lecture agréable mais loin d'être inoubliable.

commentaires

Karine:) 07/07/2012 19:55

Juste pour l'univers des luthiers, je lirai. Même si c'est long. Au moins, je suis avertie!

Pops 08/07/2012 12:36



Oui, c'est long, mais pas inintéressant ! On apprend énormément de choses sur le travail des luthiers !



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog