Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-03-31T13:25:00+02:00

Nuit noire, étoiles mortes - Stephen King

Publié par Pops

http://i40.servimg.com/u/f40/11/00/90/92/nuit-n10.jpg

 

résumé2

 

Ne cherchez jamais à connaître cet Autre qui sommeille en vous...

 

Dans la lignée de Différentes Saisons, un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres, où l'avidité et la culpabilité distillent goutte à goutte leurs venins, où la seule certitude est que le pire reste encore à venir.

 

"Quatre nouvelles aussi puissantes que dérangeantes, chacune dans son genre" Neil Gaiman

 

mon avis2

 

 

Et oui, encore un Stephen King ! On ne me changera pas ! ^_^ Je commencerai par dire que c'est du bon, du très bon King ! Dans la lignée de l'excellent Dôme, on retrouve ici le King des nouvelles, toujours aussi machiavélique, sur le thème de la vengeance ! Je vais donner mon avis nouvelle par nouvelle, ça sera plus logique !

 

1922 : Première nouvelle de ce recueil, et tout de suite on entre dans le vif du sujet ! Un fermier du Nebraska assassine sa femme avec la complicité de leur fils pour l'empêcher de vendre sa propriété à un éleveur de porcs. Le début d'une véritable descente aux enfers dans un univers de violence et de paranoïa. King nous fait ici entrer dans l'univers d'un fermier des années 20, qui va assassiner sa femme pour raisons "commerciales"... Un assassinat qui aurait dû être propre et sans bavure (notez l'utilisation du conditionnel...), mais qui va se révéler être le début d'un véritable cauchemar... Comme d'habitude, King réussit à instiller la peur même à des moments où elle n'a pas lieu d'être. De plus, l'omniprésence des rats se révélera être un élément essentiel de l'histoire, et la fin est surprenante... En bref, on commence fort !

 

Grand Chauffeur : Un auteur de polar se fait violer sauvagement au bord d'une route. Rendue à moitié folle par l'agression, elle décide de se venger elle-même de l'homme et de son effrayante complice... Après le meurtre, on passe au viol ! Charmant... Cette fois-ci, l'auteur nous fait entrer dans le psyché d'une femme victime de viol et qui va chercher, de la façon la plus méticuleuse qui soit, à faire justice elle-même. Mais même avec la plus grande préparation, on n'est pas à l'abri de l'élément de surprise... Moins angoissante que la première nouvelle, on se prend parfois tout de même à retenir son souffle et l'on ne peut s'empêcher de vouloir vite vite tourner les pages pour connaître la suite !

 

Extension Claire : Un homme atteint d'un cancer fait un pacte faustien avec un inconnu : en échange d'un peu de vie, il vend un ami d'enfance dont il a toujours été jaloux pour souffrir (ô combien !) à sa place... On entre ici dans une différente forme de vengeance, sous la forme de la haine que le personnage éprouve pour son meilleur ami, qui a toujours mieux réussi que lui, dans tous les domaines. Après avoir rencontré un homme du nom de Dabiel (notez l'anagramme...) sur le bord de l'autoroute, comme par miracle tous ses soucis disparaissent... pour mieux réapparaître (en pire) chez ce fameux meilleur ami, mais pas seulement chez lui... King s'attaque ici au pacte faustien dans toute sa splendeur, et l'on a plaisir à voir les peronnages souffrir !

 

Bon Ménage : Une femme découvre par hasard qu'elle vit depuis plus de vingt ans aux côtés d'un tueur en série. Que va-t-il se passer maintenant qu'il sait qu'elle sait... Un couple sans histoire, marié depuis 27 ans, qui a réussi dans la vie professionnelle, dont les enfants sont épanouis et indépendants. Mais tout change le jour où Darcy découvre l'horrible vérité sur son mari Bob, et sa double vie. Elle sait, et il sait qu'elle sait... Que faire ? Se taire ? Aller voir la police ? Agir ? Le dilemme d'une femme confrontée à la réalité et qui va devoir faire un choix... Encore une très bonne nouvelle, et l'on a toutes les peines du monde à savoir comment cette histoire va finir, car tous les scenarii sont possibles et King ne donne aucun indice sur celui qui va finalement se produire... J'ai également remarqué un énorme clin d'oeil au Coraline de Neil Gaiman dans la façon qu'a le personnage de Darcy de fixer les miroirs en étant persuadée que ce qu'elle voit n'est pas le reflet de sa maison mais un monde parallèle (presque) identique...

 

Au final, je dois dire que j'ai adoré ma lecture, que j'ai adoré le caractère dérangeant de la première nouvelle et que j'ai pris un grand plaisir à voir souffrir les personnages dans les autres ! Encore un autre exploit du Maître !

 

challenge stephen King 2012

commentaires

LetterBee 01/06/2013 19:31

La couverture m'avait tapé dans l'oeil mais quand j'avais lu qu'il y avait une histoire de viol, j'avais passé mon chemin. En fait, je ne savais même pas que qu'il s'agissait de nouvelles, hop je
le remets dans ma liste d'envie. ^^

Pops 07/06/2013 09:13



N'hésites pas, c'est vraiment du très bon King !



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog