Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-05-01T17:39:00+02:00

Marche ou Crève - Stephen King

Publié par Pops

http://i82.servimg.com/u/f82/11/00/90/92/marche10.jpg

 

résumé2

 

Stephen King sous le pseudonyme de Richard Bachman.

" Il m'a fallu du temps pour comprendre, mais c'est allé plus vite une fois que j'ai surmonté ce blocage mental. Marche ou crève, c'est la morale de cette histoire. Pas plus compliqué. Ce n'est pas une question de force physique, et c'est là que je me suis trompé en m'engageant . Si c'était ça, nous aurions tous une bonne chance. "

Ainsi Mc Vries définit-il l'horrible marathon auquel il participe ; marcher le plus longtemps possible, sans jamais s'arrêter, en respectant des cadences. Fautes de quoi, les concurrents de cette longue "longue marche" sont abattus d'une balle dans la tête.

Des cent concurrents au départ, il ne restera qu'un seul à l'arrivée qui aura, pour prix de son exploit, la possibilité de posséder tout ce qu'il désire. S'il désire encore quelque chose...

 

mon avis2

 

Voilà un des grands classiques de Stephen King que j'ai pris plaisir à relire dans le cadre du Challenge Stephen King 2013. Le postulat de départ est simple : une Marche, cent concurrents, un seul vainqueur. Pour les autres, le "ticket" : une balle dans la tête.

 

J'aime beaucoup cette facette de l'écriture de King : l'histoire de départ paraît simple, voire même simpliste, et pourtant on se retrouve embarqué dans une guerre des nerfs, face à soi et face aux autres, qui fait ressortir le pire de l'être humain. Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs ! 

 

Nous suivons Ray Garraty, ado de 16 ans engagé dans cette Longue Marche, qui retrouve les 99 autres marcheurs sur la ligne de départ. Aucune indication de date, ce qui permet d'imaginer cette histoire dans le passé ou dans le futur. Garraty est, somme toute, assez banal, comme tous les autres personnages et pourtant ils vont se révéler au fil des kilomètres. On suit la descente aux enfers de ces adolescents qui, pour la plupart, ne savent même pas pourquoi ils se sont engagés dans cette folie. Et le pire, pour moi, c'est cette foule, hurlante, hystérique, avide de mort, qui acclame les concurrents tout au long de leur périple. Et, au final, on se demande qui sont les monstres : cette foule qui se délecte de la mort ou ces marcheurs qui ne sont plus que l'ombre d'eux mêmes, qui marchent non plus pour une quelconque gloire ou reconnaissance mais pour survivre, survivre à soi et aux autres.

 

La fin abrupte ne m'a pas dérangée : elle est ouverte et laisse le loisir au lecteur de se faire sa propre fin, quelle qu'elle soit...

 

http://i14.servimg.com/u/f14/11/00/90/92/challe12.jpg

 

"C'était dans le règlement. On vous donnait trois avertissements. La quatrième fois qu'on passait au-dessous des 6,5 à l'heure on était... Eh bien, on était éliminé de la Marche."

commentaires

Milo 13/12/2014 12:27

Pour ma part, j'ai été déçu...

Méloë 02/05/2013 16:11

C'est le tout premier Stephen King que j'ai lu (et le sel d'ailleurs pour l'instant) et j'avais énormément aimé.

Bon, perso la fin m'avait un poil génée. C'est pas tant ce qui se passe aprs qui m'a manqué que tout le contexte des années avant cette édition de la course. Je pensais que l'on en apprendrait plus
avant que le livre ne se termine.

Wolfsrain 01/05/2013 21:50

Ca a été le premier King que j'ai lu et depuis je ne me suis jamais arrêtée. Peu d'auteurs sauraient créer une intrigue autour du simple fait de marcher... Les personnages marchent et King trouve
manière à nous intéresser, à ne pas laisser l'ennui nous rattraper. La tension et l'atmosphère étaient géniales, j'ai tout simplement adoré ce livre.

J'ai été un peu dérangée par la fin aussi mais j'ai fini par m'en contenter. :)

Fraise 01/05/2013 20:25

Ma mère est fan de Stephen King, du coup j'en ai lu pas mal étant plus jeune mais lui... La couverture me faisait trop peur, je l'ai jamais lu du coup ^^"
Quand j'y pense, c'est presque un bouquin avant-gardiste. Par rapport au voyeurisme actuel, la télé-réalité, tout ça... A se demander si ça n'a pas inspiré Battle Royale et Hunger Games. Je n'ai
fait le rapprochement qu'en lisant ton billet.
Je le tenterai peut-être, je suis d'un naturel très trouillard mais lui ça a l'air d'aller ^^"

Pops 01/05/2013 20:34



Honnêtement, niveau frousse, ce n'est rien à côté de Shining, Cujo ou Ça (que je n'ai jamais réussi à finir d'ailleurs...)! C'est vrai ce que tu dis sur
l'avant-gardisme de ce roman, je ne m'étais pas fait la réflexion ! Je ne peux que te conseiller Marche ou Crève, il est plus psychologique qu'autre chose, même si les morts s'accumulent
! ^^


Merci pour ton commentaire !



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog